Conception graphique des exigences

Représentation des processus métier, système ou environnements à tester

Le modèle de test utilisé dans MaTeLo est nommé « modèle d’usage » car il modélise l’utilisation du système à tester.
L'éditeur de modèle d'usage de MaTeLo permet de modéliser l'ensemble des tests de processus ou de systèmes (embarqués, d'information, processus).
Le modèle d'usage est un diagramme de type "états transitions" où les transitions sont associées aux stimulations à apporter sur le système ainsi qu’aux vérifications à réaliser.
Une stimulation correspond à un ensemble de données d’entrée avec des valeurs définies.
Une donnée d’entrée est définie par un type avec un ensemble de définition. Cet ensemble de définition peut être partitionné en classes d’équivalence signifiant que quelque soit la valeur prise dans une classe, le comportement de l’application sera le même et cela quel que soit le type de test réalisé.

En plus des transitions « classiques », le modèle permet de créer des transitions conditionnelles, en fonction de règles de gestion basées sur les classes d’équivalence des stimulations gérées dans le modèle.
Grâce à son interface utilisateur ergonomique, les ingénieurs de test peuvent facilement concevoir le modèle d’usage, y associer les exigences, définir les fonctions d’automatisation, calibrer les profils de test et gérer efficacement toutes les activités nécessaires à la réalisation du modèle. Pour faciliter l’édition, l’ensemble des données est défini sous forme de librairies et ces données sont ensuite associées au modèle.

Réutilisation des modèles

Chaque état du modèle MaTeLo peut être transformé en un macro état pour appeler une autre macro chaine. Il est possible d’empiler autant de niveaux que nécessaire. Les macro chaines sont stockées dans une arborescence. La stratégie de génération permet de sélectionner les macro chaines à utiliser pour la génération des suites de test.
Dans le cas d’utilisation d’un ALM, chaque projet MaTeLo peut utiliser une macro chaine d’un modèle plus global gérée au niveau du projet de l’ALM.

Capacité ergonomique

MaTeLo utilise la technologie Eclipse RCP qui permet à chaque utilisateur de configurer ses vues, l’agencement de ses fenêtres, permettant le multi écran, et dont l’apprentissage est aisé. L’ensemble de la conception du modèle se fait par glisser-déposer des éléments de la bibliothèque MaTeLo ou de celle de l’ALM sur le modèle. L’application possède la notion de perspective permettant de proposer graphiquement des vues structurées en fonction d’une activité définie. Ci-dessous les vues « Edition » et « Génération ».

De nombreuses fonctionnalités d’optimisation du nombre de clics ont été pensées pour augmenter le confort de l’utilisateur et le ROI du produit. Par exemple, un seul double clic sur un état le transforme en macro état, crée une macro chaîne nommée par le nom de l’état dans un nouveau dossier de l’arborescence des chaînes.

Reconstitution de modèle à partir d'un référentiel existant

MaTeLo est en mesure d’importer et de transformer en modèle des diagrammes de séquence issus d'outil de modélisation UML comme l'outil open source Capella ou d’utiliser tel quel tout cas de test traditionnel issu d’un référentiel ALM comme HP ALM Quality Center ou Squash. MaTeLo peut récupérer les données structurées au format XML de modèles UML comme certaines données de diagrammes de classes ou digrammes de séquences. Toutes les données MaTeLo peuvent être automatiquement créées depuis des fichiers XML importables. L’import de données Excel crée automatiquement les structures de description de données utilisées dans MaTeLo. Grâce à l’import Excel, il est possible de récupérer les structures des données des modèles UML ou BPMN lorsqu’un export des descriptions des données dans Excel (ou via l’import XML d’Excel) est possible.

Conditions, décisions et éditeur de règles de gestion

Saisi des règles de gestion ou des conditions complexes par la sélection des classes d'équivalence, aiguillant les transitions conditionnelles.

Avec le Switch Interactor de MaTeLo, les transitions deviennent conditionnelles selon un contexte ou à une règle de gestion complexe. Ce contexte est automatiquement construit en utilisant la sélection de classes d'équivalence des stimulations gérées ailleurs dans votre modèle. Réglez les stimulations librement là où vous le souhaitez dans votre modèle (avec une distribution rectangulaire), et MaTeLo choisit automatiquement la combinaison nécessaire de différentes stimulations (Condition ISTQB) afin d'accéder à chaque section de décision (Décision ISTQB) de votre Switch Interactor. Définissez des classes d'équivalence spécifiques de vos entrées dans vos modèles. Selon les dernières valeurs d'entrée des classes d'équivalence sélectionnées dans votre modèle, MaLeLo entrera automatiquement dans la branche de décision correspondante, selon votre état / table de décision. Écrivez dans l'onglet du Switch Interactor, la table de condition / décision afin de définir vos règles métier ou votre comportement logique attendu du système, décrit par les conditions de la combinaison des classes d'équivalence.

Génération automatique de modèle de couverture de classe d'équivalence

MaTeLo est en mesure d’importer des fichier Excel de classes d'équivalence afin de construire automatiquement les structures de données avec les classes d'équivalences, puis de générer automatiquement des patterns de modèle permettant de couvrir sur chaque transition du modèle une classe d'équivalence particulière. Cette représentation permet de lier graphiquement les classes d'équivalence et de pouvoir associer des probabilités de tirage.